slider-soins4
Le Massage Thaï Traditionnel

Cette technique s’inspire de traditions ancestrales variées. Elle détend le corps et l’esprit à l’aide de pressions toniques sur des points bien précis.

Découvrez son histoire et ses bienfaits.

Son histoire :

Le massage traditionnel thaïlandais est né en Inde il y a plus de 2500 ans. La technique s’est ensuite développée en Thaïlande dans les temples bouddhistes. Elle s’est transmise oralement de moine en élève. Elle permettait notamment de détendre ses muscles après une longue séance de méditation.

Le massage thaï traditionnel, de son vrai nom Nuad Bo’ram (nuad ; pression, et Bo’ram : ancien) s’apprend dans les écoles. La plus célèbre est celle du Wat Phô à Bangkok, dans le temple du Bouddha couché.

Aujourd’hui encore, le massage thaï traditionnel est considéré comme un traitement thérapeutique et se pratique même dans les hôpitaux.

C’est dans les années 1960 que le massage thaï s’est fait connaitre en Europe, puis il a connu son essor dans les années 1980/1990.

Qu’est ce que le Massage Thaï ?

Cette technique, qui s’inspire du shiatsu, du yoga et de l’ayurveda, stimule la circulation sanguine et la flexibilité des mouvements du corps.

Elle se base sur la digitopuncture, une pratique tibétaine. Le but est de retrouver son Qi, autrement dit son énergie vitale.

Dans la tradition asiatique, des lignes d’énergie sont liées au corps. Si ces lignes sont bloquées, c’est que le Qi ne circule plus, un problème de santé peut apparaître. Dans ce cas, l’esprit s’affaiblit quand le corps ne va pas bien.

Lorsqu’on est bien dans son corps, on est bien dans sa tête, dans sa peau.

Très complet, le massage thaï permet également de réguler sa respiration, de méditer et de gérer son équilibre, son stress.

Les bienfaits du massage Thaï :

Il détend et dénoue les muscles efficacement, il permet de soulager le corps des maux qui le font souffrir. Le but est de relaxer à la fois le corps et l’esprit, qui sont étroitement liés.

Le massage thaï traditionnel, d’une durée assez importante, est un véritable moment de bien-être pour relâcher la pression et diminuer le  stress et les douleurs accumulées.

Cette technique peut aussi être une aide pour retrouver de la légèreté en cas de jambes lourdes. Elle s’inscrit comme un accompagnement non négligeable dans différents déséquilibres.

Déroulement d’une séance :

D’une durée plutôt longue, le massage thaï dure 1h, voire 1h30. Lors d’une séance, le receveur est vêtu d’une tenue relax, confortable, en coton de préférence. Il est allongé sur un futon posé au sol. Tonique, le massage thaï s’effectue de la plante des pieds jusqu’à la tête. Le masseur agit sur des zones et points de réflexologie précis, à l’aide de ses paumes, de ses pouces, de ses coudes ou encore de ses genoux et pieds. Cela peut parfois dérouter mais la technique est très efficace. Lors d’un massage thaï, il faut donc s’attendre à être grandement manipulé par le praticien et à prendre des positions parfois étonnantes.

Après avoir traité les pieds puis le corps, le massage thaï se termine au niveau du cuir chevelu pour une relaxation complète.

Le receveur voit ses muscles se relâcher, son mal de dos s’atténuer et ses tensions se dénouer, il se sentira plus détendu et ses mouvements seront plus fluides. Une fatigue peut, éventuellement, être ressentie sur le coup, ou même des courbatures mais on appréciera de sentir plus libres les mouvements du corps par la suite grâce à l’effet énergisant du massage.

A qui s’adresse le massage thaï ?

Cette technique est recommandée aux personnes tendues, aux sportifs, mais aussi aux personnes souffrant de problèmes de circulation, de dos, de maux de tête, de fatigue ou de stress.Pour les personnes souvent assises, ou qui portent leurs effets ou des charges au quotidien, le massage thaï sera très appréciable pour détendre la nuque et le dos.

Ce soin peut aussi simplement s’effectuer pour prendre soin de soi, pour prendre du temps pour soi, se relaxer, passer un moment de détente. Il n’est pas dangereux, cependant il ne convient pas à tout le monde. Il n’est pas recommandé pour les enfants ni les femmes enceintes car c’est un massage tonique aux gestes énergétiques. Les femmes enceintes peuvent opter pour un massage ayurvédique spécifique, ou une réflexologie plantaire ciblée.

Les personnes souffrant de maladie cardiovasculaire, de lésion de la peau ou encore de fragilité osseuse ne doivent pas non plus opter pour ce type de soin.

video